Les jardins de l'Abbaye

L’abbaye de Villers est étoilée au Guide Michelin et classée Patrimoine exceptionnel de Wallonie. Ses vestiges témoignent de 850 ans d’histoire, du Moyen Âge à nos jours.  Dans le cadre de son engagement dans le développement durable, l’Abbaye de Villers a aménagé ses espaces verts.

Les jardins médicinaux

Trois jardins, le Jardin des Simples, d’inspiration médiévale, le Jardin des moines et le Jardin de la pharmacie présentent des plantes médicinales d’hier et d’aujourd’hui.

Le Jardin des Simples  - Plantes médicinales d’hier

Le Jardin des Simples est une évocation d’un jardin médicinal monastique du Moyen Âge. À cette époque, le jardin remplit deux fonctions principales : il est utilitaire, pour soigner le corps, et méditatif, pour apaiser et élever l’esprit. Conçu à partir de documents historiques sur les jardins au Moyen Âge, ce lieu propose une invitation à la découverte des plantes utilisées par Hildegarde de Bingen, religieuse du 12e siècle.

Le tussilage pas-d'âne est froid et humide, et, pour cette raison, il pousse avec vigueur. Quand on le place sur des ulcères, il attire les humeurs mauvaises en lui et en sa froideur. Si on a des abcès sur le corps, il faut, avant qu'ils n'éclatent, couper de cette herbe au ras de la queue, selon l'étendue des abcès, et rejeter le reste; puis enduire de miel ce que l'on a conservé et mettre ainsi sur les abcès, pendant trois jours et trois nuits. Une fois que l'emplâtre s'est desséché, en remettre un frais de la même façon et les abcès commenceront à diminuer. Le quatrième jour, mélanger de la farine de blé avec du miel pour avoir une surface égale à celle des plaies: sur celles-ci mettre de l'ancolie, puis l'emplâtre de miel et de farine: répéter neuf jours et même davantage jusqu'à disparition des abcès.

Hildegarde de Bingen, Le Livre des subtilités des créatures divines, trad. Pierre Monat, Grenoble, 1996, p. 178.

Découvrez les plantes du Jardin des Simples !

Le Jardin des Simples

Le Jardin des Moines - Plantes médicinales d’aujourd’hui

En évolution chaque année, ce jardin de plantes médicinales créé et aménagé par Corina Scubli et André Falisse, agronomes, comprend actuellement près de 400 espèces et variétés d’aromatiques, de condimentaires, de tinctoriales, de médicinales et assimilées. La plupart des espèces médicinales sont décrites dans la Pharmacopée européenne actuelle.

Le Jardin de la Pharmacie  - Plantes médicinales d’aujourd’hui

Plantes médicinales contre le cancer - Plantes médicinales culinaires et aphrodisiaques

Depuis juin 2019, cet ancien jardin, dénommé autrefois Jardin des infirmes, retrouve sa fonction initiale et vient compléter le Jardin des Moines. Il est plus spécialement consacré à la présentation de plantes utiles dans la thérapie des cancers et dans leur prévention, dans le renforcement des immunités et dans l’accompagnement des thérapies. Un parterre est également consacré à des plantes ayant la réputation de posséder des effets aphrodisiaques.

Les jardins ornementaux

Le Jardin de l’Abbé

Le Jardin de l'Abbé

Des rosiers et des hortensias

Inséré entre la colline aménagée en terrasses et les vieux murs du palais abbatial, le Jardin de l’Abbé a été pensé et aménagé à l’origine comme un jardin classique à la française.

Pour faire revivre ce jardin, Corina Scubli et André Falisse ont choisi de planter une centaine de variétés de rosiers et une trentaine d’hortensias qui composent la structure de base des parterres. La garniture végétale est complétée par de nombreuses espèces de plantes vivaces.

Des couleurs et des senteurs à toute saison

Les aspects visuels et odorants du Jardin de l'Abbé évoluent au cours des saisons depuis les premières floraisons à la fin de l’hiver avec notamment les hellébores aux explosions de couleurs du printemps et de l'été et jusqu'en hiver avec les colorations contrastées des fougères, des bruyères ou encore des feuillages et inflorescences fanées d’hortensias.

Le Jardin des Senteurs et son Sentier méditatif

Le 5e Jardin de l’Abbaye, le Jardin des Senteurs suit le chemin qui mène à la Chapelle Saint-Bernard. Le long du sentier parsemé de parterres odorants, des panneaux avec une dizaine citations et d’exercices de méditation sont proposés aux visiteurs. Le Sentier méditatif a été réalisé avec la collaboration de l’asbl Emergences.

La ligne du temps des rosiers anciens

Des variétés anciennes de rosiers ont été sélectionnées par Gérard Heubrecq,  obtenteur de roses amateur à Court-St-Etienne. Elles sont placées en regard de la ligne du temps qui retrace l’histoire de l’abbaye de Villers. Les roses anciennes sont des variétés de rose appartenant aux groupes existant avant 1867, mais aussi toute variété appartenant à des groupes homogènes constitués à l’extrême fin du 19e siècle.

Rosiers en fleurs

Les jardins de fruits

Le verger conservatoire et expérimental

Au sud des vestiges, sur la colline de la ferme, est entreprise une sorte de reconstitution de l’ancien agrosystème connu sous le nom de « pré-verger » comprenant cerisiers, poiriers, pruniers et pommiers de variétés anciennes.

Le fruitier de la Porte de Bruxelles

Le fruitier de la Porte de Bruxelles - nouveau-né installé au printemps 2020 - présente un ensemble évolutif d’arbustes, buissons, arbrisseaux et lianes porteurs de petits fruits, de fruits secs et de fruits exotiques tous comestibles. Les espèces ont été choisies non seulement par la saveur ou aspect de leurs fruits mais aussi pour l’intérêt que présente leur contenu – minéraux, vitamines, etc. - en relation avec l’obtention ou le maintien d’une bonne santé.