Le coronavirus vs la lèpre médiévale

La pandémie de Covid-19 est un épisode de plus dans la longue histoire des fléaux qui ont frappé nos régions.

A l'abbaye de Villers, il y avait une léproserie (appelée aussi "maison des pestiférés") dont il reste quelques pans de murs. Les moines, suivant en cela la Règle de Saint-Benoît, offraient aux lépreux le gîte, le couvert, la compassion et les prières. Ils leur jouaient même de la musique afin de leur remonter le moral.

Il faut souligner qu'à cette époque, le malade n'était pas confiné chez lui afin de limiter la propagation. Il était carrément exclu de la société, obligé de quitter son domicile et de vivre à l'écart des autres. Il utilisait une crécelle dont le bruit faisait fuir ceux qui se trouvaient sur son chemin. Il lui était interdit de toucher quelque chose avant de l'avoir acheté ou de parler à quelqu'un sans se mettre face au vent. Heureusement les temps ont changé !