La salle Victor Hugo (Location)

Présentation

Au 19e siècle, cette salle lumineuse et chaleureuse abritait l'estaminet de l'Hôtel-restaurant Dumont. Lors de ses nombreux séjours à Villers, Victor Hugo aimait s'y attabler pour siroter du vin du Rhin et, qui sait, trouver l'inspiration. Gageons que l'ombre de l'immense écrivain plane encore dans ce lieu à l'atmosphère intimiste, propice à la réflexion.

Situation : premier étage du moulin.

Un peu d’histoire...

Parmi les nombreux hôtes de marque qui défilèrent dans l'Hôtel-restaurant Dumont, Victor Hugo fut sans doute le plus illustre et le plus assidu. Séduit par la poésie et le cadre romantique des ruines de l'abbaye, le célèbre écrivain se rendit au moins à 5 reprises à Villers entre 1861 et 1869. Il logeait alors dans la petite suite de 2 pièces de l'établissement, à quelques pas de l'estaminet qui porte aujourd'hui son nom.

A cette époque, l'auteur de « Notre-Dame de Paris » vivait en exil volontaire sur l'île anglo-normande de Guernesey. Souffrant d'une laryngite persistante, ses médecins lui conseillèrent de voyager dans des contrées moins humides. Et le climat de notre pays sembla lui convenir parfaitement. Dans une lettre adressée à son fils François-Victor, il écrivit : « Le changement d'air a fait merveille, et je ressuscite... »

Victor Hugo fut tant impressionné par sa découverte de l'abbaye qu'il en décrivit les cachots dans « Les Misérables ». Il en dessina également l'église, la brasserie et la porte des convers dans ses carnets. Une tradition, sans doute apocryphe, lui attribue même la paternité d'un graffiti courroucé...contre les auteurs de graffiti sur les murs du monastère !

Deux ans après son ultime séjour, il fut expulsé de Belgique sur ordre de Léopold II, après avoir pris la défense des Communards de Paris. Il ne reviendra donc plus à l'abbaye.

Quoiqu'il en soit, les visites de Victor Hugo à Villers ont grandement contribué au rayonnement de ce lieu qu'il aimait tant.